Recherche de résidences
privées pour aînés



Vigie de l'IUGM

Le mercredi 21 mai 2014

Vigie de l'IUGM Se préparer à faire un séjour à l’hôpital…juste au cas où…

Se préparer à faire un séjour à l’hôpital…juste au cas où…               

Même si personne le souhaite, savez-vous qu’en vieillissant, le risque d’être hospitalisé augmente? En effet, entre 60 et 65 ans, une personne sur dix est hospitalisée par année, alors que c’est trois fois plus à l’âge de 80 ans! De plus, même si les durées moyennes de séjour ont baissé pour l’ensemble de la population hospitalisée depuis 1987, elles ont augmenté sans cesse pour les 75 ans et plus. Pourquoi? Parce qu’en vieillissant, on devient plus vulnérable! Bien manger et faire de l’exercice aidera certainement à « mieux » vieillir et à garder une bonne santé. Cependant, vous n’aurez pas les mêmes capacités que lorsque vous aviez 50 ans! Et devoir aller à l’hôpital, fait partie de ces moments qui seront parmi les plus exigeants, à tous points de vue. Comment pouvez-vous vous y préparer?

 

Demandez-vous qui pourrait vous accompagner si vous deviez vous rendre d’urgence à l’hôpital :

•Votre conjoint? Est-il aussi âgée que vous? Est-il en forme? Sera-t-il capable de faire face à ce stress?
•Vos enfants? Sont-ils disponibles? Les tenez-vous informés de votre état de santé? Sont-ils au courant de ce que vous souhaitez comme traitements?
•Votre famille élargie? Vos frères, sœurs, neveux, nièces, cousins, cousines? Avez-vous gardé contact? Êtes-vous assez proches pour leur faire confiance dans un moment comme celui-là?
•Vos voisins ? Vous avez les mêmes voisins depuis des années ? Vous avez l’occasion de vous raconter ce qui vous préoccupe, de parler de votre santé, de votre famille, de vos inquiétudes ? Peuvent-ils vous soutenir ? Et les responsables de la résidence où vous demeurez?

 

Autrement dit, pensez à vous préparer un plan A, un plan B, un plan C (mon mari, sinon ma fille, sinon ma voisine..). Dites-leur que vous avez pensé à eux si jamais vous deviez vous rendre à l’hôpital, discutez-en ensemble…Laissez leurs numéros de téléphone à la vue, pour qu’on trouve ces informations rapidement. Joignez-y la liste de vos médicaments (et les produits que vous prenez sans ordonnance) et le nom de votre pharmacien.  Le pire (!) qui pourrait arriver, c’est que vous n’ayez jamais à vous servir de ce plan… Mais vous aurez l’esprit plus tranquille si jamais vous deviez vous rendre à l’hôpital.

 

Finalement, si vous recevez des services du CLSC, notez le nom de votre intervenant. Cela facilitera l’échange d’information entre le CLSC et l’hôpital et favorisera un meilleur suivi lors de votre retour à la maison.

Et à l’hôpital, que se passera-t-il?

Suite au prochain numéro…


Aimez-vous cette nouvelle?


Retour à la liste des nouvelles