Recherche de résidences
privées pour aînés



UN VÉRITABLE SUCCÈS POUR LA SOIRÉE BÉNÉFICE

Le mercredi 15 mai 2013

UN VÉRITABLE SUCCÈS POUR LA SOIRÉE BÉNÉFICE La soirée bénéfice Cogir a permis d'amasser 125 000$ pour la fondation de L'Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

 

 

 

 

Communiqué

 

Dans l'ordre habituel, Frédéric Soucy, premier vice-président executif,
division résidentielle, Mathieu Duguay, président de Société de gestion
Cogir, Richard Béliveau, docteur en biochimie et Jean-Marc Bélanger,
directeur du marketing et de l'approvisionnement chez Société de gestion Cogir.

 

Le mercredi 8 mai dernier, plus de 400 invités ont participé au Centre des Sciences de Montréal à la première édition de la soirée bénéfice « Toutes générations unies », présentée par Cogir au profit de la Fondation de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Ponctuée par un spectacle de l’artiste de renommée internationale Florence K, cette soirée a permis d’amasser 125 000$ pour la Fondation. Ce montant servira à soutenir les activités du Centre de recherche de l’Institut, notamment à l’élaboration du programme « Vieillir en santé » des résidences privées pour aînés AZUR et JAZZ. Fondé par une association hors du commun entre Société de gestion Cogir, l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et Richard Béliveau, Docteur en biochimie, le programme « Vieillir en santé » vise à améliorer les conditions de vie et la santé des aînés au Québec via la nutrition, la prévention des maladies dégénératives et la récréologie.

 

Organisée par Société de gestion Cogir et sous la présidence d’honneur de Mathieu Duguay, Président de l’entreprise, cette soirée a mis en perspective l’importance de soutenir la recherche scientifique pour contrer, repousser ou mieux comprendre les maladies dégénératives reliées au vieillissement telles que la maladie d’Alzheimer. Le porte-parole de la soirée, Richard Béliveau, Docteur en biochimie et scientifique notoire, a souligné l’importance d’une saine alimentation peu importe son âge. « Il n’y a pas de limite d’âge pour commencer à bien manger et être conscient des bienfaits de certains aliments sur notre santé physique et mentale », a affirmé Richard Béliveau aux invités et bienfaiteurs présents lors de la soirée. Société de gestion Cogir remercie chaleureusement ses partenaires d’affaires pour leur généreuse contribution.


Téléchargez le document (format PDF)



Aimez-vous cette nouvelle?


Retour à la liste des nouvelles